Return to site

Meet the coworkers #4: Stefano Bozzini

Le coworking: une qualite de vie supplementaire pour les pendulaires

Il y a 3 ans j'ouvrais le premier espace de coworking à Fribourg: le Colab. Rapidement, les premiers "early adopters" sont arrivés: une entreprise d'informatique naissante, Nixit, suivie de plusieurs freelances dans différents domaines.

Récemment, j’ai remarqué l’arrivée d’une nouvelle génération de coworkers au Colab: des employés de grandes entreprises, qui ont reçu l’autorisation de leur direction de travailler plus proche de chez eux, mais dans un environnement dédié au travail, neutre. C’est le cas de Stefano au Colab, employé de l’entreprise Basler & Hofmann, à Morat et Berne.

C’est un phénomène de société intéressant, qui apporte une nouvelle qualité de vie aux travailleurs pendulaires, en leur permettant de profiter de plus de temps libre, par exemple pour leur famille. Ce mode de travail rime aussi avec moins de risques sur la route, moins de stress, un désengorgement des transports publics et plus d’écologie. Il est particulièrement intéressant pour notre canton qui, on le sait, héberge beaucoup de travailleurs pendulaires.

Stefano, comment t'es venue l'idée de venir travailler au Colab Fribourg?

L'idée de trouver une place de travail à proximité de mon domicile et en particulier à Fribourg était mon souhait. Le but principal étant d'optimiser mon temps de travail et de réduire les déplacements, afin de mieux concilier vie professionnelle et vie privée.

En tant qu'employé pour une grande société d’ingénierie ouverte au travail flexible sans contrainte de lieu (Basler & Hofmann West AG) comme responsable de projets, mon lieu de travail est souvent partagé entre bureau (à Morat) et séances externes (en Romandie).

Fribourg est également un lieu géographique stratégique, si on considère la situation du bureau et des lieux des séances/projets en cours.

Cette possibilité me permettrait de pouvoir travailler plus près de ma famille et de mes centres d'intérêt.

... travailler plus près de ma famille et de mes centres d'intérêt.

Pourquoi ne pas travailler à domicile, en mode "Home Office", et que t'apporte concrètement le fait de travailler au Colab?

L'alternative d'exercer ma profession en part-time à la maison je l'ai évaluée mais finalement pas prise en compte.

Le risque de "mélanger" activité professionnelle et vie privée en "amenant" le boulot à la maison était présent et je n'ai donc pas voulu considérer cette option.

L'opportunité de pouvoir travailler, bien que de manière pas régulière, dans un environnement neutre, sans distractions, à quelque minutes de mon domicile, m'apporte que des avantages en termes d'efficacité, souplesse et dynamisme.

Avec le Colab j'ai trouvé le cadre convenable qui répond parfaitement à mes besoins et qui me permet d'exercer mon travail dans des conditions idéales.

De par son caractère et sa position géographique, le Colab s'inscrit dans un contexte de travail partagé attractif, comme lieu propice à l'innovation et à l'échange.

Penses-tu que c'est un mode de travail qui va se démocratiser?

J'en suis persuadé. Ces dernières années l'approche de certains métiers a évolué et de nouvelles professions sont apparues. Il s'agit principalement d'activités indépendantes qui ne requièrent pas d'outils particuliers et de conséquence pas de gros espaces de travail; des jeunes entreprises innovantes dont l'instrument de travail principal est le PC. Les principaux acteurs c'est des jeunes qui n'ont pas forcément besoin d'un bureau fixe, mais peuvent opérer depuis n'importe quel endroit.

Cette façon de travailler permet en outre aux jeunes entrepreneurs, souvent frais de diplôme et ayant donc de moyens limités, de se confronter, d'échanger leurs idées et de créer ainsi des liens.

En outre, il y aura probablement davantage de coworkers de "ma génération" (en reprenant ton terme) comportant une nouvelle vision et méthode de travail.

La difficulté principale, si ainsi on peut l’appeler, est de type organisationnelle : nous (responsables de projets) avons souvent plusieurs projets à mener en parallèle, comportant chacun de nombreux de dossier, plans, etc. et pour lesquels des équipes sont définies. Pour cette raison je ne pourrais pas travailler de manière complétement autonome dans mon coin, mais je suis obligé de passer régulièrement au bureau.

... le Colab s'inscrit dans un contexte de travail partagé attractif, comme lieu propice à l'innovation et à l'échange.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly